jeunes penseurs du changement et la domocratie(J.P.C.D)est un mouvement panafricains

Ce qui nous unis est plus fort que Ce qui nous différentier; l'avenir est la gouvernance d’équipe qui est la gouvernance de responsabilité

  • Accueil
  • > Archives pour février 2012
Archive pour février, 2012


Gabon : Raymond Ndong Sima nommé Premier ministre

28 février, 2012
politique | Pas de réponses »

http://www.afrik.com/local/cache-vignettes/L58xH76/arton24940-96909.jpgRaymond Ndong Sima, 56 ans, originaire de la province du Woleu-Ntem, précédemment ministre de l’Agriculture vient d’être nommé Premier ministre gabonais par le Président de la République, Ali Bongo Ondimba. Il remplace Paul Biyoghé Mba.
(de notre correspondant)

Raymond Ndong Sima, précédemment ministre de l’Agriculture vient d’être nommé au poste de Premier ministre. Il remplace Paul Biyoghé Mba qui avait lui-même succédé à Omar Bongo Ondimba, décédé en 2009.

La nomination de Ndong Sima fait suite à la proclamation il y a quelques semaines des résultats des élections législatives du 17 décembre 2011. Selon la constitution gabonaise, le Président de la République doit procéder à la nomination d’un nouveau Premier ministre au début de chaque législature.

Né le 23 Janvier 1955 à Oyem, Raymond Ndong Sima est titulaire d’un Diplôme d’études approfondies en Économétrie de l’Université Paris IX Dauphine.

Il a successivement occupé les fonctions de Directeur Général de l’Économie, Président Directeur Général de la Compagnie Forestière du Gabon (CFG), Directeur Général d’HEVEGAB, Président Directeur Général de la Compagnie d’Exploitation du Chemin de Fer Transgabonais. Par ailleurs, Raymond Ndong Sima proche des préoccupations des populations est un acteur économique dans le domaine des Transports.

Il occupait les fonctions de ministre de l’Agriculture, de l’Élevage, de la Pêche et du Développement Rural dans le précédent Gouvernement que dirigeait Paul Biyoghé Mba. Le Chef de l’État a tenu à rendre hommage à ce-dernier pour le travail accompli avec loyauté et abnégation depuis sa nomination au poste de Premier ministre en octobre 2009.

Le nouveau Premier ministre est député du Parti Démocratique gabonais, titulaire du 3ème siège du département du Woleu. Il doit aujourd’hui former « un gouvernement de mission » dans les meilleurs délais.

Comme les précédents Premiers ministres, Ndong Sima est issu de l’ethnie Fang. Il n’est en revanche pas originaire de la province de l’Estuaire comme tous ses prédécesseurs.

Gabon:nos félicitation a S.E ali bongo ondimba pour lorganisation de la CAN en collaboration avec la Guinée equatorial .

28 février, 2012
politique | Pas de réponses »

Gabon:nos félicitation a S.E ali bongo ondimba pour lorganisation de la CAN en collaboration avec la Guinée equatorial . dans politique 1359416398-29_jan_article_ali_bongo_uaconfiant de cet amour propre et conscient de la connaissance de se qui a été déjà réaliser.bien que des zones d’ ombre reste a nos jour.découvert ,dans la mesure ou la cituation des jeunes diplômée et jeunes abandonner a eux même du au manque des moyens et de couverture sociale non que pour espoir se recour a l’Etat, a la conscience politique,a la volonté des hommes et hauts dirigeant de la republiUe a fin d’ avoire des bours d’ étude .le travail pour tous.l’éducation pour tous(art 17constitution gabonaise) .excellence nous vous remercions pour la réalisation de la CAN 2012 qu’à abritée le Gabon .les mots manque.mais la reconnaissance d’ un fait bien conçu tel a été l’organisation de cette CAN 2012.nous permet bien que difficil par l’absense du mots idéal ;il nous reste a dire Merci.Excellence nous avons sus a quel point la volonté du citoyen gabonais ait prête a servir l’intérêt générale.Nous avons pût pour constate combien de fois la détermination et la volonté associer a vous peuvent menée le Gabon au delà de se slogan l’émergence .perçu par bon nombre de compatriote comme moyen de divertissement.Excellence le Gabon pays bénie de Dieu suprême dirigée par votre haute personne.de qualité vivante.a besoin du génération nouvelle,formée .nous travaillons dur et de manier pénible pour acquérir le savoir.nous venons pas récite ou vous conscientise mais plutôt vous faire par des revendications de la jeunesse consciente de leurs devenir et de la motivation,combativité du chef de l’état que vous été.nous pensons que la communication entre le peuple et vous doit être réciproque .le Gabon est notre pays a tous ne pensons pas laisse le citoyen en erreur avant de lui informer les risques et danger .Excellence nous reconnaissons votre motivation et terminons en vous disants que le Gabon reste a faire.et que la jeunesse gabonaise ait prête a vous accompagnée dans la reconstruction du pays.a poursuivre votre programme d’action .nous somme sans oublier que lorganistion de la can2012 a bien pût le ralentir dans la mesure ou se projet ne figurais nullement d’un programme.Excellence nous ne serons nous retirée sans encourrager les bien fait de votre épouse avec lopdas pour une CAN sans VIH sida.et surtout pour votre exeperience durent votre passage a la tête du ministère de la défense.qui a permis le Gabon durent la compétition de sécurise le pays et de garantir la paix et la stabilte dans une cohésion total et apprécier de tous.Nous vous prions de bien vouloir agrée nos requête .que dieu bénisse le Gabon .et qu’il vous guide sur la bonne voie tout au long de votre mandat.

Sénégal :Macky Sall a fait sa carrière au sein du régime en place, avant de devenir le challenger d’Abdoulaye Wade à l’élection présidentielle. Il est tombé en disgrâce quand il s’est opposé à l’ascension du fils du président sortant. 

27 février, 2012
politique | Pas de réponses »

Chttp://static.lexpress.fr/medias/1743/892686_.jpc’est un homme du sérail qui affrontera le président sortant Abdoulaye Wade au deuxième tour de la présidentielle au Sénégal, si on en croit les résultats provisoires du premier tour. Et c’est au nom du « vote utile », sans beaucoup d’enthousiasme, que nombre d’électeurs se prononceront sans doute pour lui; avant tout pour « sortir le sortant », selon Bouba Benjelloun, membre de l’Assemblée des Sénégalais de l’extérieur. 
Ex-homme de confiance du président Wade, Macky Sall, ingénieur géologue passé par l’Institut français du pétrole, est son ministre des Mines de 2001 à 2003, puis de l’Intérieur en 2003 et 2004.  
Lorsqu’il est Premier ministre entre 2004 et 2007, il confie à Jeune Afrique qu’il côtoie le Gorgui -le « vieux », surnom d’Abdoulaye Wade- depuis 1988, quand ce dernier était encore dans l’opposition. Il le trouve alors « en avance sur son temps ». Le disciple à la carrière éclair devient directeur de campagne de Wade lors de la présidentielle de 2007, mais après la réélection, il n’est pas reconduit à la tête du gouvernement et se voit attribuer la présidence de l’Assemblée nationale. 
Une erreur politique « grave »
« Vous avez commis l’erreur politique d’avoir convoqué mon fils. C’est une erreur grave que vous allez payer » aurait déclaré le « Vieux », racontait Cheikh Yérim Seck dans Jeune Afrique en novembre 2007. Il a eu le tort, un mois plus tôt, de convoquer Karim Wade, le fils et conseiller du chef de l’Etat que ce dernier prépare pour lui succéder, afin que les députés l’entendent sur des travaux publics effectués sous sa tutelle.  
Outre les accusations de mauvaise gestion, le camp Wade y voit un autre piège: le fils du président serait interrogé en Wolof, langue nationale qu’il ne parle pas, ce qui nuirait à son ambition présidentielle. Le camp Wade organise alors une campagne contre l’ancien protégé. Il perd d’abord son poste de numéro 2 du parti, et en novembre 2008, il est destitué de son poste de Président de l’Assemblée nationale. Abdoulaye Wade fait -déjà- changer la Constitution pour se débarrasser de son ancien premier ministre en réduisant la durée du mandat du président de l’Assemblée. Et enfin, comme il l’avait fait pour un autre gêneur, le gouvernement poursuit Macky Sall pour blanchiment d’argent.  
Un soutien par défaut
Il crée alors son parti politique Alliance pour la République (APR) qui, lors des élections locales de 2009, remporte plusieurs villes, ainsi que les grandes villes du pays dans le cadre d’une coalition formée avec d’autres partis. Maire de Fatick à 140 km de Dakar où il est né, Macky Sall maîtrise, outre le français, trois langues locales. 
Le soutien de la diaspora
Macky Sall a obtenu le soutien de la diaspora et est largement en tête en France, avec 39% des voix à Paris selon des résultats partiels, loin devant le président sortant (18%) selon le site de l’Assemblée des sénégalais de l’extérieur. Mais pour Bouba Benjelloun, C’est surtout au sein de sa communauté (les Haalpulaar ou toucouleurs) que les électeurs de la diaspora se sont déplacés, et en partie parce qu’il y eu les moyens financiers pour mobiliser ses partisans et organiser leur déplacement. D’ailleurs le taux de participation à Paris n’a été que de 37%. 
Macky Sall a bénéficié du ras le bol des Sénégalais vis-à-vis de Wade, selon Bouba Benjelloun, qui reste dans l’expectative: « Il y a de tout dans son programme; Il aura beaucoup à faire, entre les deux tours, pour le clarifier ». Il rappelle que le candidat de l’opposition n’avait pas soutenu le projet des Assises nationales organisées en 2008-2009 par la société civile et de nombreux acteurs de la vie publique sénégalaise, qui prévoyait, entre autres un rééquilibrage des pouvoirs du président; Macky Sall s’est aussi opposé à la démarche participative qui a été le propre de ces Assises nationales. « Macky Sall se place surtout dans une logique technicienne », observe Bouba Benjelloun qui pense que les opposants se rallieront, bon gré mal gré à sa candidature, pour faire échec à la candidature d’Abdoulaye Wade, mais sans beaucoup d’illusions. 

Qu’est ce que La liberté ?

27 février, 2012
education | Pas de réponses »

Nous voulons plus de considération et d’estime pour la moindre contribution que nous effectuons tous .a l’effectif de la nations ,et sommes membre souverains de cette souveraineté que jouis l’Etat de droit.La liberté est l’état d’une personne ou d’un peuple qui ne subit pas de contraintes, de soumissions, de servitudes exercées par une autre personne, par un pouvoir tyrannique ou par une puissance étrangère. C’est aussi l’état d’une personne qui n’est ni prisonnière ni sous la dépendance de quelqu’un.

La liberté peut être définie de manière positive comme l’autonomie et la spontanéité d’une personne douée de raison. La liberté est la possibilité de pouvoir agir selon sa propre volonté, dans le cadre d’un système politique ou social, dans la mesure où l’on ne porte pas atteinte aux droits des autres et à la sécurité publique.

Les différentes formes de liberté :
Liberté naturelle : en vertu du droit naturel.

Liberté civile : en respectant les lois.

Liberté politique : pouvoir exercer une activité politique, adhérer à un parti, militer, élire des représentants…

Liberté individuelle : droit de chacun d’agir librement sans encourir de mesures arbitraires (emprisonnement, astreinte à résidence, interdiction de se déplacer, etc.).
Utilisé seul, le terme « liberté » recouvre à la fois la liberté individuelle, la liberté civile et la liberté politique.

Avec un substantif ou un adjectif, « la liberté … » décline les principes de la liberté appliqués à un domaine. Exemples :
Liberté de conscience (choix d’une religion ou le refus d’avoir une religion),
Liberté du culte,
Liberté d’opinion, de pensée, d’expression (en matière politique, religieuse, philosophique),
Liberté de la presse,
Liberté de mouvement,
Liberté d’association,
Liberté syndicale,
Liberté économique,
Etc.
Dans la devise « Liberté, Egalité, Fraternité » de la République française (issue de la Révolution), le terme « liberté » sous-entend que la contrainte et le devoir ne peuvent venir que des lois établies par l’Assemblée nationale, librement élue par le peuple.

Sénégal:fin de campagne et déroulement du srutain.Me Wade huée au point E par les populations voisine.

26 février, 2012
politique | Pas de réponses »

Le 26 février jour pour jour.le peuple se rend massivement aux urnes.et déjà des déclarations de fraude électoral en rejoint .la candidature du candidat sopi Me wade au presidentiel laisse a désirer ,dans sa localité de vote a Dakar précisément au point E ou reside le candidat du sopi .les populations du point E ont huée sur le candidat du sopi femme enfants et membre du bureau politique du PDS.la star et richichisme yousou ndour demande après son accomplissement de citoyen que le peuple sénégalais se rendent sans sais jusqu’à la fermeture de bureaux de vote.tout en espèrent que le président sortent ne puisse développer un processusse pas connu de tout!dans l’ensemble en tant que consultant nous pouvons nous le permettre :les élections se déroule jusqu’à se moment bien. Nous espérons que cela continu.et que la transparence soit au centre de cet événement si importent et décisif . l’acomplisement de nos devoir civique nous rendra et nous donnera une liberté celle connu de tous!peuple sénégalais rester unis. Que dieu protège le Sénégal .et que la volonté du peuple souverain soit exercer.

Sport:Anelka doit s’adapte au foot ball chinois

20 février, 2012
politique | Pas de réponses »

L’ancien attaquant de Chelsea, recrue la plus notable de la Super League, n’est pas le premier grand nom étranger à venir en Chine, après les Anglais Paul Gascoigne ou l’Allemand Jorg Albertz. Mais peu sont restés plus d’une saison, certains n’ayant même pas terminé leur première année de contrat.

L’attaquant néo-zélandais Shane Smeltz est ainsi resté à peine une journée en juillet 2010 avant de décider que la ville industrielle de Jinan et le club du Shandong Luneng n’étaient pas faits pour lui…

Pour Wing Chan, directrice de CB Richard Ellis à Shanghai, le principal défi pour Anelka sera en fait de s’adapter hors du terrain. Selon Mme Chan, dont le travail consiste à aider les expatriés venus travailler pour des multinationales à se faire à leur nouvel environnement à Shanghai, tout dépendra de la décision de l’ancien international français de venir ou non avec son épouse et ses deux fils.

« En surface Shanghai a l’air d’une ville moderne, mais la réalité est différente, et le fait pour une femme de ménage d’utiliser le même torchon pour laver le sol ou la vaisselle est un petit quelque chose qui peut heurter », explique-t-elle.

Pour le moment le joueur réside toujours au Peninsula, un hôtel cinq étoiles de luxe de Shanghai, et si le Shenhua a confirmé qu’il allait déménager pour une villa de grand standing, il n’en a pas révélé l’adresse.

En plus des problèmes habituels que doivent rencontrer les expatriés occidentaux en Chine, Anelka devra faire face à une pression publique incroyable, insiste Mme Chan.

« Les enfants sont en général heureux, après un tel changement, mais ce sont souvent les épouses qui posent problème », explique-t-elle. Et même pour les joueurs qui voyagent en solo, la Chine peut être difficile à appréhender.

L’ancien international anglais Paul Gascoigne, qui avait opté pour la Chine en 2002, n’était resté que quelques mois, dans la ville de Lanzhou. Dans son autobiographie, le joueur avait notamment expliqué combien la différence de huit heures avec l’Europe l’avait gêné, l’empêchant de joindre ses amis en Angleterre.

Incapable de parler le moindre mot de mandarin, Gascoigne, connu pour sa vie nocturne débridée, s’ennuyait tellement qu’il s’était même mis à la pêche à la carpe.

Certes, la ville cosmopolite et agitée de Shanghai, avec ses boutiques de mode et ses grands restaurants, n’est pas Lanzhou. Jorg Albertz, ancien international allemand et ex joueur des Glasgow Rangers, était resté deux ans au Shenhua, de 2002 à 2004, et il avait apprécié son séjour. Même si son passage avait coïncidé avec un énorme scandale de corruption au sein du foot chinois.

Dans des déclarations récentes à la BBC, Albertz a affirmé que certains des matchs auxquels il avait participé avaient sans doute été truqués: « Mais j’ai gardé le silence et j’ai décidé de quitter le pays ».

De nombreux supporters du Shenhua, membres du groupe des « Diables bleus », continuent pourtant de porter sur leur maillot le nom de ce joueur, se rappelant de sa contribution au dernier titre de l’équipe, en 2003.

Et certains de ces mêmes supporteurs sont déjà inquiets à l’idée de voir Anelka ne rester que quelques semaines. « Je me demande si il ira au bout de son contrat de deux ans, car nous savons qu’il a la réputation d’être arrogant et d’avoir mauvais caractère », a expliqué Ben Li, un « Diable bleu » de 27 ans.

Sénégal:le peuple demande un gouvernement de transition pour sécuriser le vote du 26 fevrier

19 février, 2012
politique | Pas de réponses »

Nous pensons qu’il est temps de poser le sujet de l’élection presidentiel au Sénégal,la situation de cet état semble être oublier.par les nation unis et le conseil de sécurité .a voire cette situation parais très léger pour une priorité.c’est justement se que reproche la société civil.et l’Afrique en général . Une question?ou sont elles les grande institution international quant on en réellement besoin deux.avant toutes destructions en matériel en perte de vie humaine,en sacrifiant la jeunesse et en les utilisants consciemment par des visions politique et économique égoïsme ?Pas de réponse concrète .que des promesses.un proverbe dit:celui qui te donne a manger en période difficile te rend plus de service que sil te le donnais pendt que tu en possède.la région de rufisque compte un mort.le ministre de l’interrieur a été séquestre dans la rejoint de Tivaoune et libère dans la soirée,8 blesser au centre ville de Dakar, les chef religieu demande a un rapel l’ordre .nous sommes serein et d’ éplorons les actions que nous connaissons presque par cœur.ils ait temps de prendre consciense de se qui c’est déjà fait par le temps et nont porter aucune solutions comme exemple nous pouvons cite le cas de la lubie,la cote devoir .nous sommes dans l’espoir que la commission de l’union Africaine et la cedeao en lieu et précis au Sénégal trouve des solutions adéquats .nous ne voulons pas seulement se limite au pour parler de prendre un temps et sortir sur les routes et donner un rapport des lieu .que bannis le Sénégal .et que la volonté du peuple saccomplice.vive l’état de siège .vive le peuple de la teranga.bachi diop en directe du Sénégal.



19 février, 2012
politique | Pas de réponses »

CAN 2012.réussite total,pas dépôts d’expression .rien que de l’émission . Nous somme en 2006 lorsque quant arrive a nos oreils que le Gabon pourra abritée la coup d’AfriQue des nations. Chose impossible a cet époque qui n’était que pour nous comme toujours un moyen de distraction du pouvoir en Place.des année plus tard les cites ont été choisi et même attribuer des fond de démâtage des travaux au ministère de la jeunesse et des sport sous la responsabilité et la tutelle de me René Obiang ndemezogh.ministre en exercice jusqu’aujourd’hui en fonction.et n’ayant toujours pas justifier le détournement des fonds attribuer.qui bien que le mal soi rattrapper par la détermination du chef de l’état passionnée du foot se donner l’obligation de réalise se projet laisser par le défunt président Omar bongo ondimba.cela nous a permis d’organiser la CAN sur deux stade au lieu de trois stade comme cela avait été prévu .nous ne manquons pas au passage de d’exprimer nos regrée a l’endroit du ministre de la jeunesse qui a manquer de volonté au bien être de la nation lui qui dans l’enorme devait sortir le Gabon de se genres de situation. En tant que président de club de foot(union sportif de bitam sous le sigle USB.NouS venons sur ses mots distinguer Felicite cette volonté des gabonais qui ont bien pus se maitre leurs services a la volonté de la nation .car sans cette volOntee le Gabon n’aurai pas pu organise cette CAN sans sida,et sans incident .nous félicitons les forcedesecurites et le comportement des gabonais en lieu et terre pour leurs responsabilteS et leurs bon sens d’hospitalité .mon pays le Gabon que nous aimons!(harold Gael)en provenance du Gabon.nous vous remercions.merci et bientôt .

Senegal:L’insécurité auprès des population

18 février, 2012
politique | Pas de réponses »

A quant la dite souveraineté ?a quant les droits de l’homme et du citoyens?le peuple souverain menasser par l’autorité force de l’ordre.depuis se début des campagne nous ne sessions de voire le peuple sénégalais refouler et contester la candidature de Me wade.en manifestent des marches pacifique en direction de la place de l’indépendance .qui ne saisse d’etre strictement interdit en cette période de campagne électoral pour des raisons de trouble a l’ordre publique.selon le ministre de l’intérieur .Nous pensons que les choses doivent changer!et espérons que les grandes décisions serons prise bien a temps.a l’endroit de cette insécurité et violence que subit se peuple.Nous demandons aux institutions international tel que l’union Africaine,la BCAO de bien. Vouloir statuer et prendre des mesures de sécurité et de ramener l’ordre dans ces zone d’ombre.Nous rappelonS bien Ue pour bon nombre d’observateurs tout se passe dans l’ordre comme . toujours.pour la bon information un journaliste français fait agresser hier au environs de 16h au centre ville pendant qu’il tentai de filmer la répression entre policier et manifestants.le nombre de blesser pour un bilan de deux jours de résistance s’élèvent a 700 blesser selon les propos receuilli parles responsable du mouvement M23.nous vous remercions et espérons attirer l’attention de la CPI et tout autres institution compétente. Bachot diop en directe de Dakar/Sénégal .

Sénégal :protestation au quotidiens autour de la validation du candidat abdoulaye wade .

16 février, 2012
politique | Pas de réponses »

Depuis la déclaration du conseil constitutionnel le 17/01/2012.déclaration publier non pas par les autorité compétente selon le processus électoral et selon les norme.publier par contre par les journaliste qui après déclaration au sein du conseil ont pût voire photocopier et mis sur un tableau d’ affichage l’ont publique.depuis lord se pays d’ Afrique de l’ouest et exemplaire sur sont plan politique et surtout démocrate pert sa stabilité .le peuple dénonce en 2007 l’élection était truquer.avec la déclaration des jours plus tard d’un des partisane du partie au pouvoir ralier au candidat moustapha niass reconnaissant avoire us a cette époque au compte de se partie 285 bureaux de vote illicite.Nous voulons vous dire aussi que jusqu’à se jours rien de se qui a bien pût être cancer a l’endroit du candidat du PDS Me wade n’a pût fournir aucune preuve.par conséquent cela reste irrecevable devant la loi.A cela sajoute les manifestation du M23 ui ne sais depoursuibvre leurs objectifs malgré les difficultés rencontre selon les partisants de se mouvement M23.sellons nos observateur sur place.le combat ai rude. Et encore plus difficile le promet dans les jours avenir.nous devons retenir que se pays du nom de la teranga laisse a revoir .dans la mesure ou le pays manque de stabilité. passe une période très inquiétante pour les populations étrangères nous espérons comme tout bon partisant du changement revoir se pays connu de tous hospitalier.nous éditrice que bon solution en sage et digne hommes de se pays. Sera prise tout en préservent le future de cette jeunesse qui elle aussi espert travailler pr cette nation préserver par celle dojordhui due a leurs bon sens de réflection.d’homme intègre.nous interpelons la classe politique de bien vouloir prendre leurs responsabilités, devant les vues poser tout en dachant bien que la Loi est pour tous.de même le pays.mais nous devons nous abstenir de penser ainsi pour se qui ai de gouvernance nous devons être plus exigent sur la capacité morale physique,intellectuel.pensée unis et le Sénégal sortira de cette passe Vive le peuple démocrate et solidaire du Sénégal! C’etai bachot diop en directe de dakar.

12

cfdt main securite 3869 |
Les chevaux et ma vie! |
humanitaire en afrique et d... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | claquettes
| CLUB COEUR & SANTE DE V...
| CFTC @ Azelis